22 place Carnot

69002 Lyon

Appelez-nous

06 22 01 90 00

Contactez-nous

interdahl@gmail.com

Interprétation,
quelques réalités selon SYNCHROVOX

Quel que soit le domaine d’activité, le tsunami de la mondialisation a entraîné deux conséquences imparables : d’une part l’installation de l’anglais en tant que langue pivot dans le commerce et l’industrie, avec d’autre part la montée en régime du chinois, aux dépens de l’espagnol et du japonais désormais en perte de vitesse.

La mention «anglais courant, lu, écrit, et parlé»,qu’elle soit vraie ou fausse,se doit de figurer obligatoirement sur tout CV digne d’une lecture attentive, selon le cas avec des conséquences diverses.

Les responsables de la communication à Bruxelles et à Strasbourg, avouant leurs craintes face aux besoins croissants de la seule Communauté Européenne, pointent une perspective pessimiste sur la disponibilité suffisante de bi- ou multi-linguistes compétents .

De leur coté, pris entre les besoins très réels de leurs organismes, entreprises, ou administrations, et un métier dont les balbutiements remontent à la nuit des temps, la plupart des donneurs d’ordres sont pour leur part soumis à une constante pression budgétaire.

  • On ne répétera jamais assez, cependant, que le bouclage d’un budget d’interprétation de conférence sur le seul critère du prix occulte trop souvent jusqu’à la justification même de la présence d’interprètes.
  • Une transposition claire, précise et fluide au service d’une réunion ou conférence bi- ou multi- lingue ne se prépare pas en accréditant des promesses ou des prétentions, ni en se fondant sur une nécessaire appartenance à l’une des nombreuses associations de cooptation. On s’en assure de manière certaine en invitant le ou les candidats à se soumettre à des épreuves sélectives et rigoureuses.